Covid-19 : de plus en plus de médecins du monde entier se regroupent pour dénoncer les mensonges médiatiques et les mesures sanitaires injustifiées

Cet article présente les différents collectifs de médecins qui se regroupent partout dans le monde pour dénoncer les mensonges et les dérives autour du Covid-19. N’hésitez pas à nous écrire si vous en connaissez d’autres !

 

United Health Professionnals : Message d’alerte international de professionnels de santé aux gouvernements et aux citoyens du monde

Un collectif de professionnels de santé a lancé le 28 août 2020 un “Message d’alerte international” adressé aux gouvernements et citoyens du monde entier. Parmi les signataires, des médecins de nombreux pays et plusieurs professeurs en médecine dont le microbiologiste et spécialiste en maladies infectieuses et tropicales Martin Haditsh. Le collectif revient sur la dangerosité réelle du virus, la manipulation des chiffres, le rôle de l’OMS, les conséquences du confinement ou du port du masque, et demande notamment aux gouvernements de “lever toutes les restrictions et les obligations sur les citoyens”. Vous pouvez télécharger l’intégralité de cette lettre ici en français, ou ici en anglais.

Les professionnels de santé qui le souhaitent sont invités à rejoindre le collectif “United Health Professionnals” en le contactant à l’adresse join.unitedhealthprofessionals@gmail.com

– Lien vers l’appel : https://covidinfos.net/covid19/stop-manipulations-masques-mensonges-un-collectif-international-de-professionnels-de-sante-denonce-des-mesures-folles-et-disproportionnees/1815/

Nous disons : STOP à toutes les mesures folles et disproportionnées qui ont été prises depuis le début pour lutter contre le SARS-CoV-2 (confinement, blocage de l’économie et de l’éducation, distanciation sociale, port de masques pour tous, etc) car elles sont totalement injustifiées, elles ne sont basées sur aucune preuve scientifique et elles violent les principes de base de la médecine basée sur les preuves. Par contre, nous soutenons bien sûr les mesures raisonnables comme les recommandations de lavage des mains, d’éternuer ou de tousser dans son coude, utiliser un mouchoir à usage unique, etc.

 
 
 

 

«Covid-19: nous ne voulons plus être gouvernés par la peur» : Tribune collective de 160 scientifiques, universitaires et professionnels de santé

Dans une tribune du 10 septembre 2020 pour Le Parisien, 35 chercheurs, universitaires et médecins, dont Jean-François Toussaint et Laurent Mucchielli, critiquent la communication du gouvernement sur la crise du Covid, qu’ils jugent trop anxiogène.
 
 
Nous ne sommes pas en guerre mais confrontés à une épidémie qui a causé 30 décès le 9 septembre, contre 1438 le 14 avril. La situation n’est donc plus du tout la même qu’il y a 5 mois. Par ailleurs, si la guerre peut parfois justifier un état d’urgence et des restrictions exceptionnelles de l’Etat de droit et des libertés publiques qui fondent la démocratie et la République, ce n’est pas le cas d’une épidémie. Aujourd’hui comme hier, cette crise doit nous unir et nous responsabiliser, pas nous diviser ni nous soumettre.
 
 

 

 

America’s frontline doctors : Collectif de médecins en première ligne aux USA

L’America’s frontline doctors est un groupe de médecin qui se sont réunis aux Etats-Unis pour dénoncer la censure qu’ils subissent concernant le traitement à l’hydroxychloroquine, qu’ils utilisent avec des résultats exceptionnels, et la gestion médiatique et politique du Covid-19. Le 27 juillet 2020, ce collectif de médecins a tenu une conférence de presse devant la Cour Suprème des Etats-Unis. La vidéo de cette conférence a été censurée de tous les réseaux sociaux avec une violence inédite.
 
– Lien vers un article de France Soir qui retranscrit leur conférence devant la Cour Suprème des Etats-Unis : http://www.francesoir.fr/societe-sante/transcription-de-la-conference-de-presse-scotus-des-medecins-de-premiere-ligne-de
 
Aux Etats-Unis, un groupe de médecins américains appelé «Médecins de première ligne de l’Amérique» a tenu une conférence de presse sur la Covid-19, l’hydroxychloroquine, et plus encore devant la Cour suprême des États-Unis. Conférence de presse qui a été violemment censurée.
(…) Dr Simone Gold: (00:53)
Cela n’a pas de sens. COVID-19 est un virus qui existe essentiellement en deux phases. Il y a la maladie en phase précoce et la maladie en phase tardive. Dans la phase précoce, soit avant d’attraper le virus, soit tôt lorsque vous avez contracté le virus, si bien sur vous avez contracté le virus, il y a un traitement. Nous sommes ici pour vous le faire savoir. Nous allons en parler cet après-midi. Vous pouvez trouver cette conférence sur America’s Frontline Doctors, il existe de nombreux autres sites qui la diffusent en direct sur Facebook. Mais nous vous implorons d’entendre cela car ce message a été réduit au silence. Il y a des milliers de médecins qui ont été réduits au silence pour avoir annoncé au peuple américain la bonne nouvelle de la situation, que nous pouvons gérer le virus avec soin et intelligence, mais nous ne pouvons pas vivre avec cette toile d’araignée de peur qui resserre notre pays.
 
 
 

 

L’ACU : Commission d’enquête extra-parlementaire sur le coronavirus

Un groupe de médecin se réunit en Allemagne pour créer une enquête extra parlementaire concernant la gestion du covid-19. Le 2 juillet 2020, ils donnent une conférence de presse dans laquelle ils dénoncent la gestion politico-sanitaire du Covid-19, et appellent tous les citoyens à s’opposer à la dictature sanitaire qui se met en place.
 
– Lien vers la version française du site de l’ACU : https://acu2020.org/version-francaise/
– Lien vers leur conférence de presse du 2 juillet 2020 : https://www.youtube.com/watch?v=vTlhSgU3ims&feature=emb_title
 
L’ACU est un groupement de médecins allemands qui a lancé en juillet un appel international pour que soient réalisées des enquêtes indépendantes et que lumière soit faite sur la gestion de l’épidémie du COVID-19 et ses nombreuses conséquences collatérales. Ils soulignent notamment les dangers des vaccins en cours d’élaboration, ou de l’obligation de porter un masque. Plus de 2000 personnes (liste ici) dont de très nombreux professionels de santé ont déjà rejoint leurs rangs.
 

 

 

Medicos por la verdad : Collectif de médecins espagnols et sud-américains pour la vérité sur le Covid-19

Un collectif qui regroupe plus de 600 médecins du monde entier, et qui remet en question la version officielle de la pandémie coronavirus. Le 25 juillet, ils donnent une conférence de presse, en connexion avec l’ACU, pour dénoncer à leur tour les mensonges et les dérives autour du Covid-19.
 
– Lien vers leur site : https://www.medicosporlaverdad.com/
– Leur conférence du 25 juillet à Madrid, sous-titré en français : https://youtu.be/9KCrKxGOzNU
 
Des médecins, des chercheurs et des experts en santé du monde entier remettent en question le discours dominant sur la pandémie de Covid. (…) Des milliers et des milliers d’experts de la santé sont censurés dans les principaux médias mondiaux.
Après des accords avec la grande industrie, la censure s’étend désormais à Google, Youtube, Facebook et autres réseaux sociaux : 6 GRANDES ENTREPRISES CONTRÔLENT MAINTENANT 90% DE L’INFORMATION MONDIALE (il y en avait plus de 50 il y a quelques décennies).
 
 
 

 

Médicos pela Verdade : Collectif de médecins Portugais pour la vérité sur le Covid-19

Groupement de médecins portugais qui dénoncent la gestion médiatique du Covid-19 et s’inquiètent de la dérive politique et médiatique actuelle. Ils donnent une conférence de presse le 29 août 2020.
 
– Lien vers leur manifeste : https://www.medicospelaverdadeportugal.com/manifesto
– Lien vers la conférence de presse (en portugais) du 29 août 2020 : https://youtu.be/lFMqUwAlBUA
 
Chers citoyens,
Au vu de la situation très grave que nous traversons, nous ressentons le devoir impératif, sans aucune prétention, d’alerter tous ceux qui nous font l’honneur de lire et d’écouter ce que nous disons, des terribles écarts qui existent entre la gravité actuelle du COVID-19 et les mesures mises en place et surtout pour l’absence de réponse de notre SNS pour toutes les autres pathologies. (…) Cependant, en aucun cas, cela ne justifie l’exagération des médias qui insistent pour mettre constamment en évidence des chiffres cumulés qui ne correspondent pas à la réalité actuelle et qui ne servent qu’à nourrir la peur et la panique de la population, qui atteint des niveaux identiques voire supérieurs à ceux provoqués par les 2 guerres mondiales, la grippe espagnole, la grippe asiatique, la « crise des missiles de 1962 » et l’avènement du sida.
 
 
 
 
 

Libre choix international :  appel international de scientifiques

Groupe international de scientifiques, de médecins et d’avocats, rejoint par des citoyens du monde entier, demandant des explications sur les incohérences de la gestion politique et sanitaire du covid-19 par l’OMS et les Etats. Le 19 septembre 2020, il y a 72 507 adhésions, dont 93 associations, dans 121 nations. Cet appel comprend une lettre de Luc Montagnier, prix Nobel de médecine.
 
 
Il s’agit d’une initiative créée pour demander des informations précises à l’Organisation mondiale de la santé qui devrait protéger la santé des citoyens. Le Dr Antonietta Gatti , l’avocat Robert Kennedy Jr, le Dr Wolfgang Wodarg, le Dr Chinda Brandolino, l’avocat Reiner Füllmich, sont les principaux promoteurs.
(…) Après la rédaction de la lettre, nous avons décidé de demander plus de signatures, mais immédiatement de nombreux médecins, avocats et de nombreux citoyens qui veulent des explications claires ont été ajoutés.  En quelques heures, nous avons reçu plus de 4000 e-mails lors d’un week-end de vacances (13-15 août 2020) et nous avons décidé de créer cette page Web privée et spécifique pour recueillir toutes les signatures de toutes les personnes du monde entier.
(…) Plusieurs aspects cliniques du comportement du SRAS-CoV-2 que nous avons observés contrastent fortement avec ce que les autorités et les médias ont rapporté. Pour bien comprendre l’activité virale du SRAS-CoV-2, nous avons besoin de plus d’informations. Une question clé est pourquoi la concentration de la létalité [% de décès sur le total des sujets positifs] était si différente entre les pays européens.
 
 
 
 
 
 

Appel de 190 médecins : «Conseil de l’ordre, il faut laisser Didier Raoult en paix!»

 
190 médecins ont publié une tribune collective le 11 septembre 2020 dans le Figaro pour soutenir Didier Raoult, professeur de microbiologie, spécialiste des maladies infectieuses et directeur de l’IHU-MI à Marseille, défenseur de la bithérapie à base d’hydroxychloroquine pour traiter les malades du Covid-19, avec des résultats exceptionnels (0,4% de mortalité dans son IHU), et inquiété depuis par le Conseil de l’ordre. «Nous apportons notre soutien à Didier Raoult* et nous avons pour lui considération et gratitude», expliquent le président de la région Sud, Renaud Muselier, médecin de profession, et quelque 190 médecins et professionnels de santé exerçant dans cette même région**.
 
 
Il ne s’agit pas, par ce manifeste, d’affirmer avec certitude que tout ce que dit le professeur Raoult est vrai, et que tout ce que disent ses détracteurs est faux. Il ne s’agit pas de porter sur un piédestal un seul homme qu’il conviendrait de considérer comme intouchable, par réflexe grégaire ou territorial. Il s’agit d’affirmer, en tant que professionnels de santé de la région Sud, que nous avons pu observer, sur le terrain, les effets bénéfiques de ce qu’il a su mettre en place, avec l’ensemble de ses collègues et collaborateurs.
 
 
 

 

Lettre ouverte d’un collectif de 300 scientifiques brésiliens à la « science » de la pandémie du coronavirus

Un collectif de 300 scientifiques et académiciens brésiliens a publié le 25 mai 2020 une « lettre ouverte à la Science du coronavirus » pour que cette dernière cesse d’être accaparée par un groupe de personnes ayant de multiples conflits d’intérêts. Cette lettre ouverte est à l’initiative de Marcos Erbelin, Professeur de chimie, ayant reçu l’Ordre national brésilien du mérite scientifique en 2005 et la médaille Thomson en 2016.
 
– Un entretien de Marcos Erbelin chez France Soir et la traduction de la lettre : http://www.francesoir.fr/societe-sante/la-science-de-la-pandemie-science-collaborative-acte-2
 
QUE TOUS, ABSOLUMENT TOUS LES BRÉSILIENS QUI SOUHAITENT LE FAIRE, ONT LE DROIT D’ÊTRE TRAITÉ AVEC HCQ.
C’est une décision juridique équitable. Et c’est tout.
C’est la science, pas «La Science» que j’aime ou «La Science» que d’autres se sont appropriée, mais la «science» que nous avons ici et maintenant, basée sur les faits actuels, basée sur la raison.
 
 
 
 

 

Tribune de 10 scientifiques italiens réputés du 24 juin 2020 : « C’est une évidence clinique, la crise du Covid-19 est terminée »

Le 24 juin 2020, un groupe de scientifiques italiens réputés a écrit une publication pour que cessent les mensonges anxiogènes autour du Covid-19. Ils déclarent que l’épidémie est terminée et que le virus n’est plus virulent. Parmi eux, Alberto Zangrillo, directeur de l’hôpital San Raffaele de Milan, ou encore Matteo Bassetti, chef de la clinique des maladies infectieuses de l’hôpital universitaire San Martino-IST de Gênes et professeur titulaire de maladies infectieuses à l’Université de Gênes, en Italie.
 
 
L’épidémie est finie. (…) Il y a un effondrement sans équivoque du nombre de patients Covid-19 avec des symptômes et des hospitalisations, mais en parallèle une augmentation de cas dits faiblement positifs (asymptomatiques ou paucisymptomatiques). Les symptômes peuvent être très faibles comme une petite toux ou une petite irritation de la gorge
 
 
 
 
 
 

Laissons les médecins prescrire : Groupe de médecins français pour la liberté de prescription

A l’initiative du Dr Marine Wonner, médecin et députée, un groupe de médecins français s’est rassemblé dès mars 2020 pour que la liberté de prescrire des médecins soit rétabli. Ils ont publié depuis plusieurs communiqués de presse, dont celui du 29 juin 2020 : UNE DÉCISION MÉDICALEMENT ABERRANTE ET DANGEREUSE – Le gouvernement recommande en urgence de ne pas prescrire d’antibiotiques aux patients atteints de COVID-19. Le collectif « COVID19-Laissons les médecins prescrire » regroupe des médecins, libéraux mais aussi hospitaliers répartis sur l’ensemble du territoire, inquiets par la polémique débutée en mars 2020 quant à l’utilisation de l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19. Ils considèrent que cette polémique donne une image de nature à semer la confusion dans l’esprit du public.
 
– Lien vers le collectif : https://stopcovid19.today/
 
Le collectif de médecins #COVID19-LaissonsLesMédecinsPrescrire, après avoir réclamé la liberté d’auto-prescription de l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine, sous stricte surveillance médicale, dans le but de réaliser une étude observationnelle rigoureuse portant sur plusieurs milliers de médecins français infectés par le Covid-19, exige l’abrogation du décret du décret n°2020-293 du 23 mars 2020 modifié par les décrets 2020-314 du 25 mars et 2020- 337 du 26 mars 2020 portant atteinte à la liberté de prescription et réduisant les chances des citoyens dans le soin du COVID-19.

 

 

 

Bas les masques : Appel des soignants en colère contre la gestion gouvernementale de l’épidémie

Appel des soignants mécontents de la gestion « calamiteuse » de la crise Covid-19, lancé le 29 avril, et regroupant de nombreux témoignages. Ces soignant·e·s et professionnel·le·s de la santé d’horizons divers se disent bouleversé·e·s et en colère, et décident de se lever et de crier haut et fort « Bas les masques » !
 
Lien vers l’appel : https://baslesmasques.co/
 
Nous lançons un appel à tous nos collègues professionnel.le.s de santé et du médico-social qui partent travailler la boule au ventre. Un appel aux « travailleurs et travailleuses essentiel.le.s », aux « premier.e.s de corvée », qui sont exposé.e.s pour faire tourner la machine.Un appel à toutes les personnes qui n’en peuvent plus de cette gestion de crise calamiteuse, de ce qu’elles endurent depuis des années, d’un système économique, politique et social désastreux.
(…) Alors construisons ensemble dès aujourd’hui, des lendemains heureux. L’avenir sera ce que nous déciderons d’en faire ! Le « monde d’après » nous le voulons juste, centré sur l’intérêt du plus grand nombre et non sur la recherche du profit au bénéfice de quelques uns.

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s